Je vous partage aujourd’hui mon expérience de l’accompagnement par la sophrologie de personnes âgées en résidences séniors.

Le premier besoin qu’expriment ces personnes séniors est le plaisir de pratiquer ensemble une activité douce qui les apaise. Ce rendez-vous régulier, hebdomadaire ou par quinzaine, est véritablement attendu. Rarement, il est oublié. Petit à petit, ce temps est ressenti comme un temps que l’on s’offre. Avec l’âge, même avec une activité parfois très réduite, elles prennent conscience qu’elles n’utilisent guère le temps dont elles disposent pour se faire du bien. Là, l’occasion leur en est donnée.

Le second effet de la sophrologie qu’elles ressentent après quelques séances, est de mieux connaitre et percevoir leur corps. Ce corps qui les a servis jusque là sans qu’elles ne fassent trop attention à lui. Ecouter un corps âgé pourrait paraitre prendre le risque de sentir davantage les douleurs. Or, les douleurs ou les contraintes physiques sont déjà bien présentes à l’esprit des séniors. En pratiquant la sophrologie, nous sommes amenés à accepter ces inconvénients voire même ces handicaps en les reconnaissants pour ce qu’ils sont, en les ramenant à leur juste place. Le corps n’est heureusement pas que douleurs. Porter son attention aux régions discrètes de son corps, celles qui se font oublier, comme étouffées par celles qui sont en souffrance, c’est redonner au corps sa pleine réalité avec ses zones de lumière rééquilibrant ses zones d’ombres.

Autre moment attendu au cours de la séance, c’est le temps de méditation ou de visualisation. Temps de pause, temps où elles se laissent guider dans une atmosphère positive où elles se sentent bien, se surprennent à se souvenir de tranches de vie auxquelles elles n’avaient plus pensé depuis longtemps. Certaines ressentent juste du bien-être, d’autres du plaisir. Parfois une saine émotion se fait jour… elles se sentent alors vivre au présent, éclairées par ce miroir du passé. Le sophrologue veille avec bienveillance à ce que ce temps ait été précédé par un apaisement, une libération des tensions ou des émotions désagréables. Il peut également renforcer préalablement l’énergie vitale pour mettre l’organisme et le mental dans les meilleures dispositions.

Ainsi au fil des rencontres, la personne sénior évolue dans l’acceptation de son âge et de sa situation tout en étant accompagnée vers l’exploitation des capacités qu’elle redécouvre en elle. Imperceptiblement son regard change par petites touches, colorant différemment son quotidien.